• LAGO

Notre nouveau logo fait par Madame Marilou

Bonjour à toustes, nous sommes très heureu.x.ses et très excité.e.s de vous annoncer ce que nous attendions depuis un petit bout de temps :


LAGO a un nouveau logo !

Cela fait quelques mois que nous gardions ce projet secret et on est ravi.e de pouvoir enfin vous le dévoiler. Et oui, LAGO a décidé de changer d’apparence et de se moderniser afin de représenter un peu mieux cette association. Pour ce faire, on nous a offert quelque chose de coloré, léger et joyeux, pour diffuser l’amour, la diversité et le respect de chacun.e.


La personne derrière ce chef-d'œuvre n’est autre que Madame Marilou qui nous a proposé de nous concocter un logo original, mettant en avant la diversité de la communauté LGBTQIA+. 


Madame Marilou est une illustratrice / graphiste suisse venant de Fribourg. Elle est âgée de 29 ans et elle s’est lancée, début 2019, en tant qu’indépendante dans son domaine. 


Cette artiste queer a fait sa formation à l’Eracom de Lausanne pendant 3 ans, puis a été directement engagée dans une agence de graphisme : « By the Way studio » à Fribourg. Elle y a travaillé pendant 6 ans avant de s’aventurer en freelance. Tout son parcours lui a permis d’avoir plus d'affinités avec l’illustration, d’affiner son style, d’avoir maintenant plus de liberté et de faire ses propres projets.


Même si elle n’a pas de salaire assuré et fixe à la fin de chaque mois, ce n’est pas une décision qu’elle regrette. Elle nous a confié que c'était une chance de pouvoir faire ce qu’elle aime et ce qui la passionne. Durant les années où elle travaillait en agence, elle devait s’adapter aux demandes de la clientèle mais dorénavant c’est la clientèle qui s’adapte à son travail, ils la contactent parce qu’ils aiment son travail et qu’ils veulent travailler avec elle et pas avec quelqu’un d’autre.


Madame Marilou est une créatrice un peu touche-à-tout : graphisme, illustrations mais aussi peinture sur des vases ou autres objets de récupération font partie de ses talents.



Elle a aussi eu l’occasion de peindre plusieurs fresques, chose qu’elle aime beaucoup et qui lui a permis de faire de nombreuses belles rencontres. Notamment lors de la grève des femmes en 2019. Elle aime le challenge et toucher à de nouvelles choses.



Elle nous confie également qu’elle aimerait s’essayer dans le tatouage car c’est un monde qui lui plaît et l’attire beaucoup. Et vous, ça vous tenterait un dessin de Madame Marilou sur un bout de votre peau ? Parce que nous, on dit oui !


Vous avez sûrement déjà vu ses dessins, que ce soit dans le magazine Femina lorsqu’elle a illustré des signes astrologiques pour l’horoscope, ou sur le visuel de la Fêtes de la musique de Fribourg dont elle s’occupe chaque année, mais également sur les affiches de la course Morat-Fribourg ou encore au Fribourg Centre de Fribourg.





Et si après tout cela vous n’avez toujours pas vu son travail alors on vous donne rendez-vous à La Spirale à Fribourg pour aller voir son exposition qui sera prolongée dès la réouverture de la cave de La Spirale !





Son univers est bien à elle, il est coloré, féminin et même poétique. C’est une personne vraiment passionnée par ce qu’elle fait, rêveuse et de nature optimiste voir utopiste d’après ses dires. Elle ne dit pas les choses à moitié et on le voit très clairement à son côté revendicatif. Elle dessine souvent sur des thèmes engagés, sur différents combats tels que le féminisme, les stéréotypes de genres, l’écologie, la sexualité au sens plus large et également la maternité car Madame Marilou est aussi une maman d’un petit garçon de 5 ans. Elle est sensible à plusieurs sujets, à plusieurs causes et va transmettre à travers son art des émotions, ses idéaux, dans le but de provoquer chez les gens un questionnement sur des sujets auxquels elle souhaiterait aborder. Elle dessine avec le cœur et reste fidèle à elle-même et à ses convictions.




Elle s’inspire d’autres illustrateurs.rices, de certaines musiques, de certains podcasts, de certains.es photographes et bien d’autres artistes. Vous pourrez en retrouver plusieurs à la fin de cet article. On vous encourage à allez voir, vous pourrez faire quelques découvertes !

Actuellement, elle est très touchée par la problématique des stéréotypes de genre. En particulier car elle s’y retrouve confrontée dans l’éducation de son fils : comment élever un enfant en dehors des stéréotypes dans un monde où les codes de genres et stéréotypes sont omniprésents et inculqués très tôt ? Elle essaie alors d’être une bonne influence et elle va par exemple lui proposer des jouets et vêtements « de filles », le laisser avoir des chaussures roses, jouer aux poupées, avoir les cheveux longs ou encore mettre des robes de princesses, si il en a l'envie. Est-ce que les autres enfants font des remarques d’après vous ?

Malheureusement oui, car c’est dur de comprendre des choses qu’on ne leur a jamais permis de faire. Sans critiquer directement, ils questionnent. D'où l'importance d'éduquer nos enfants, car iels sont les parents de demain et c’est comme ça qu’on arrivera à faire changer les mentalités à ce sujet. Madame Marilou est bien décidée à donner tous les outils utiles à son fils pour qu’il puisse construire sa propre personnalité et qu’il puisse devenir la personne qu’il a envie d’être, une personne libre et épanouie.


Madame Marilou soutient la communauté LGBTQIA+, un combat important à ses yeux. Il y a encore beaucoup de violences même si la plupart semblent passer inaperçues. Selon elle, toutes les personnes queer à grand ou moyen degré ont ressenti de la violence au moins une fois dans leur vie. Cela n’a pas été anodin pour Madame Marilou d’entendre des insultes ou des blagues homophobes de la part de ses collègues : « tapette », « Pd », « t’as pas de couilles », etc. Ce sont des remarques sexistes et homophobes qu’elle a pu entendre et contre lesquelles elle a tenté de se révolter, quitte à passer pour la fille « chiante »., celle avec qui « on ne peut plus rigoler ».


Les différents combats de la communauté LGBTQIA+ lui tiennent à cœur, elle a envie de faire changer les choses, les mentalités. Peut-être qu’à elle seule elle ne fera pas la différence, mais en partageant ses réflexions et ses avis à travers ses dessins et ses créations, elle pourra avoir un impact qui sera plus large !

Cela fait maintenant un bout de temps que Madame Marilou connaît LAGO sans jamais avoir eu l’occasion de venir à nos évènements et c’est récemment qu’elle est venue à un de nos événements et qu’elle nous a proposé de nous créer un chouette logo. 


Comme vous l’avez vu, nous avons un logo de base mais également de nombreux pictogrammes que l’on utilisera pour changer le logo à notre guise, selon les événements en question. On les utilisera également pour faire des nouvelles affiches super queer ! Pour vous montrer tout ça voici un petit gif :

On la remercie infiniment de son travail et de sa générosité ! Si vous voulez en voir davantage, voici le lien vers son compte Instagram MADAME MARILOU !





Références et inspirations de Madame Marilou

Podcasts


https://soundcloud.com/onthevergepodcast


https://bleu-bonbon.lepodcast.fr/


https://podcasts.apple.com/fr/podcast/flamboyantes/id1465436918





Références et inspirations queer


https://www.instagram.com/fernandor_photography/



https://www.instagram.com/myjojofr/



https://www.instagram.com/lucbruyere_/



https://www.instagram.com/aleeranight/




Illustrateurs.rices / Graphistes


https://www.instagram.com/alicewietzel/



https://www.instagram.com/malikafavre/



https://www.instagram.com/mongequentin/


Auteurs.ices de l’article : Alexi Graça Simoes, Diego Menendez & Audrey Varonne

287 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout